Un jardin pour ma memoire

Ce sera bientôt la semaine mondiale de la maladie d'Alzheimer. A cette occasion les EPHA et EPHAD ouvriront les portes de leurs jardins au public.

L'objectif de cette activité est de collecter des fonds pour la création de jardins de soutien thérapeutique, un domaine ou la France est extrèmement en retard .

Il est connu depuis longtemps que la présence de plantes, d'arbres et d'arbustes a des vertus bienfaisantes, autant sur les lieux de travail que dans les hôpitaux ou les maisons de retraites.

Selon l'association jardins santé, les professionnels de la santé sont convaincus et ce genre de jardins existe déjà dans de nombreux pays européens. La France accuse un gros retard dans ce domaine, même si l'idée fait partie intégrante du plan Alzheimer.

En 2009-2010, lors de symposiums organisés sous le patronage du ministère de la santé, des professionnels de la santé, des architectes, des paysagistes ont fait le point sur ce thème. Les projets sont désormais en attente de financement.

Des exemples concrets et efficaces existent déjà comme l'hopitail de la croix rousse à Lyon ou le CHU de Nancy, qui ont tous deux réalisés des jardins et investis dans l'aménagement paysager en général, pour le bien de leurs patients

Un jardin pour ma mémoire , le 23 Septembre

Le 23 Septembre, dans plusieurs régions pilotes, il vous sera possible de visiter des EHPA et des EHPAD. Cette journée de sensibilisation aura bien sur pour but d'amasser des fond en vue de la création de jardins de soutien  thérapeutique dans ces établissements.

Pour plus d'information au sujet des jardins de soutien thérapeutiques et sur la journée porte ouverte du 23 Septembre, visitez le site de l'association jardins et santé . Nous vous conseillons aussi de télécharger la brochure de présentation au format PDF.

 

 

© Officium SV 2016 - Tous droits réservés